sam.

15

févr.

2014

CR rando samedi 15 février 14 - St Péray

 

15 février 2014, 18:48

Un proverbe breton dit "qui regarde trop la météo passe sa journée au bistrot" !

 

Pas de ça chez nous au ARDBIKE... et pourtant les multiples sites web de météo à notre disposition sont tous autant décalés les uns que les autres, et je ne parle pas des cartes météos des chaines de TV...

 

Alors une fois de plus l'appli weatherPro fut la plus précise pour décider les 7 ardbikers de ce matin... pluie annoncée à partir de 13h... enfin 0,6 mm sur 3h... autant dire qu'il n'avait de quoi affoler un chat !

 

C'est donc Morgan, Florian, Pascal, Martial, Bruno, Daniel, Prostator et Lucho qui feront partie de la folle équipe de la matinée !

 

8h45 la troupe s'élance... direction le collège et sa belle grimpette tant affectionnée par Prostator.

 

A Clarançon Florian et Prostator se souviennent d'une draille que l'on pourrait prendre... au niveau d'une des plylônes haute tension... le souvenir vague, le temps menaçant au sud-ouest je propose que l'on reste plutôt sur le bas le cas échéant d'un repli anticipé.

Donc en piste pour la découverte d'une draille... ou des ronces nous accueilleront toutes épines rebelles... ce n’est pas là, on batifole en sous-bois, ça pique, ça raye... et puis la sortie ou nous croisons la draille...

 

 

Nous la remonterons à son origine... pour mieux la refaire à la descente ! Oui oui nous sommes joueurs ce matin !

 

Une petite photo au départ de cette sente... cherchez pas le départ... on le cache :)

 

 

Nous croiserons donc la piste empruntée le matin depuis St Péray, et pris pas l'élan nous descendrons complétement en bas de la combe de Côte chaude.

Des rayons de soleil viendront même éclairer ce fond de vallée... avec la douceur de la matinée... ça sent le printemps !

 

Un petit passage à gué

 

 

Et puis viendra la 2ème draille (en jaune)... un sacré portage mais au moins on sait ou cela sort... et le prochain coup... on fera à la descente... attention ça va envoyer du D-, car les épingles sont serrées et il y'a du pentu !!! Je dis ça...

 

 

Faut prendre le temps de souffler...

 

 

Une fois sortis du trou, on fera le classique Baudran, Fraisse, Barnier et Putier.

 

Je propose de descendre à Mazel pour remonter... mais les grimaces l'emportent sur les mines réjouies...

 

Bon et bien entamons la descente ! Ce sera par Penny et le Yéti

 

A Penny Bruno sous gonflé fera les frais d'un appui trop sévère

 

 

Inspiré par les talents de cinéastes de Prostator je sortirai l’IPhone pour faire une petite vidéo dans le final du GR42...

 

MOTEUR : http://www.youtube.com/watch?v=RmFDwfVx4yo&feature=youtu.be

 

 

12h30 nous serons de retour au parking de la gare... encore une très belle sortie, une très belle ambiance... et une goutte de pluie !!!

Si cela ne ressemble pas au bonheur...nous n'en sommes pas loin !!!

 

 

Parcours : http://www.visugpx.com/?i=1392481108&ign&big

 
0 commentaires

sam.

08

févr.

2014

Sortie ludique à Mours le 8 février 2014

 

9 février 2014, 17:44

Bonjour à tous,

 

En parallèle de la sortie raquette au Grand Echaillon, 3 candidats s'était proposés de se retrouver à VTT à Mours. 2 seront présents, Jérémie et Prostator...

 

La forme du jour, pour faire simple, ça ne sent pas le kilométrage à outrance, bien au contraire. On dirait deux pauvres loqueteux qui vont avoir un peu de mal à monter là haut. Il ne faut pas oublier qu'à Mours, les descentes sont marrantes, mais va falloir grimper.

 

C'est parti... La pluie a fait son travail de sape. Cella drôlement raviné…

 

Peu de VTT, des marcheurs, dont certains avec des chiens ressemblant plutôt à des poneys. Je ne connais pas la race, mais ils sont plus gros et aussi poilus que des Saints Bernard.

 

Ca monte, ca monte, on arrive sur la crête pour découvrir le blaireau du jour :

 

Lui, il est bien « tanké » comme dirait Jérémie… Quand on n’a pas de 4 x 4, il faut être prudent. Pour décrire la situation, il a essayé de monter et de faire demi-tour à un endroit improbable, le terrain glissant a fait le reste… 20 m de glisse en marche arrière pour se retrouver là...

 

 

Ca ne va pas être simple d'en sortir...

 

On fait d’abord une petite trace tranquille afin de s’échauffer. 

 

https://vimeo.com/86192235

 

On retrouve Ludovic, déjà un poil affuté même si la météo perturbe fortement son programme d’entraînement pour la MB Race. Il nous accompagne quelques minutes avant de rentrer dans ses pénates, il s’est levé tôt lui.

 

Arrivé en bas, et bien comme d’habitude, on remonte pour continuer sur ce manège enchanté.

Ce coup-ci, on prend à droite pour s’amuser le parcours pédagogique de Thibault. Ca glisse toujours pas mal, les racines sont traitresses.

On passe tout sauf les mégas sauts que les locaux ont préparés… Ca doit lever à mort… Pas de vidéo, Go pro n'a pas fonctionnée...

 

Et c’est reparti pour un tour… On remonte, et cette fois, toujours sur les parcours pédagogiques, Jérémie s’affute sur les sauts… Il a progressé le bougre, mais…

 

https://vimeo.com/86192236

 

Clairement, le terrain est traître.

 

On remonte pour faire le sentier complet, comme vous pourrez le voir, il y a des fans de la pelle. Arrivé sur la marche finale, je contourne, Jérémie essaye de sauter…

 

https://vimeo.com/86226308

 

Clairement, le terrain est traître.

 

https://vimeo.com/86226308

 

La forme n’est pas là, les sensations ne sont pas les meilleures qui soient… En revanche, chute bien gérée et utilité des protections confirmée…

 

On remonte, maintenant à gauche… Méfiance sur la partie rapide, feuilles plus cailloux glissants = danger.

 

https://vimeo.com/86204051

 

Arrivé sur la partie finale, Jérémie envoie la purée, c’est difficile de le filmer de près… Ca tourne, ça virevolte, qu’est-ce que c’est bon… Seule la fin en ce qui me concerne, les rigoles sont drôlement creusées. Petits bras en fait.

 

Une dernière remontée pour prendre le sentier qui nous ramènera aux voitures après 13 km et 400 m de dénivelé… Je ne suis pas un dieu de la vidéo, mais j’espère qu’elles vous plairont…

 

Deux vidéos restent à paraître, mais là, j'ai mangé tout mon quota VIMEO... Je vous ai laissé les liens pour celles qui sont déjà chargées. Désolé pour la qualité, il faut que j'accède à un moyen de les laisser en HD.

 
4 commentaires

sam.

01

févr.

2014

CR rando samedi 1er février 2014 - St Péray-St Romain-Cornas

1 février 2014, 19:13

 

En cette veille de "crêpes party", [ndlr : la chandeleur] peu de ardbiker ont répondu présents à l'appel du sentier !

 

Faut dire que la météo ne plaidait pas en la faveur d'un réveil en sursaut et d'une envie subite d'aller rouler à donf... le temps gris, une lumière étrange, un ciel menaçant à l'ouest et un ciel très lumineux sur les massifs des Alpes, le soleil y brille avec puissance et des lambeaux de ciel bleu transpercent la grisaille ambiante de la vallée du Rhône.

 

C'est donc Bruno, Daniel R, Prostator, Jérémie et Lucho qui étaient présents à l'heure dite.

 

8h45 après avoir été salués par Jean-Pierre, nous nous élançons en direction du Mialan.

Heureux de revoir Prostator et Jérémy les discussions vont bon train et quelque chose me dit que la matinée va être placée sous le signe de la bonne humeur et des boutades en tout genre.

 

Amourdedieu, Rochette, Gachet... ces noms résonnent à l'image des grimpettes que chacun de ces hameaux te réservent.

 

Le ruisseau de Hongrie s'est transformé en torrent, ça gronde en dessous !

 

A Samson, une hésitation, on passe par la route ou on grimpe sur les Fourniers... Jérémy est à fond et convainc le groupe à le suivre... une rumeur de désapprobation provient de l'arrière... (une personne de petite taille... mais au grand coeur)... alors vous avez deviné ?

 

Bon faut dire que la rampe des Fourniers est sévère par 2 endroits... il doit me rester des restes d'antibiotiques dans le corps car je dois poser pied à terre par deux fois....

 

Allez on continue par le serre de Coudiol... on longe en lisière la forêt de pin, en plein vent.... dingue cette puissance !

 

Une lumière étrange laisse apparaître des couleurs tout aussi étranges

 

 

Une petite pose à l'abri du vent... notez le breuvage de Bruno dans sa main !!!

 

Après quelques blagues par l'intarissable Prostator, nous reprenons notre périple, en forêt à l'abri.

 

2ème rampe, au-dessus des Sagnes, un "pétard" qui lui aussi imposera de poser le pied à terre...seul Daniel R montera le tout sur le vélo.

 

Un brin de route pour monter sur le serre du Sabot, un dernier coup d'œil aux 3 BECS

 

 

Et voici venu le choix stratégique de la descente : c'est pire qu'à l'école, "moi je veux penny et le Yéti""moi je veux Lardet"... bon et bien puisque c'est comme cela on va passer ailleurs, na !

 

Nous descendrons bien par Penny, mais au croisement de la route, direction Précharnier et descente via la Chapelle de St Pierre et la petite draille qui tombe sur Cornas.... enfin la petite draille qui est devenue à 50% une autoroute !!!

 

Tout ce versant sud-ouest a été retourné par des bulldozers pour des plantations de vignes.

En cherchant un peu on trouvera le sentier pour finir.

 

Descente finale par les vignes et nous voici à en plein centre de Cornas.

Petit retour tranquille le long de la voie Sncf face au vent.

 

11h30 sera l'heure de notre retour.

 

Une très belle matinée de VTT, des belles montées, pas une goutte de pluie et une très belle humeur !

Merci à vous.

 

 

Parcours : http://www.visugpx.com/index.php?i=1391274925&ign&big

 
0 commentaires

sam.

25

janv.

2014

Randonnée du 25 janvier 2014

 

27 janvier 2014, 21:15

Ce matin, à l’ouverture des volets, bonheur le soleil est présent… En revanche, la température est proche du 0° C et un vent du nord bien présent. On ne peut pas tout avoir.

 

Je ne suis même pas parti de la maison que Denis m’annonce par SMS qu’il ne viendra pas à cause du froid… Petit joueur.

 

Allez, on charge et on se retrouve à la gare de Saint-Péray avec Bruno et Frédéric, courageux, venu en vélo (de Malissard pour Bruno), Florian, David, Claude, mon amoureux, Jérémie et votre serviteur.

 

On part avec un souci, la neige qui est tombée plus haut et le toboggan qui a été fait la semaine dernière… On va passer ailleurs alors. On commence par la montée du cimetière que l’on trouve de plus en plus dur, les vignes et après le château d’eau, on prend sur la droite pour embrayer sur le GR 42. Joli sentier en balcon, un peu à l’abri du vent et sous le soleil… Le sol est un peu humide, ça glisse sur les cailloux et les racines que l’on peut croiser. Ca monte pas mal en revanche. Le propriétaire des terrains qui bordent ce sentier doit vivre une passion amoureuse clairement épanouie ; incroyable comme il a éclairci la zone… Quand homme blanc couper beaucoup de bois, hiver sera rude !!! On croise une vache rustique (rousse avec des cheveux, trop loin pour prendre une photo potable).

 

 

On rejoint la D287 par une forte pente pour rejoindre un sentier que l’on prend beaucoup plus souvent en descente. La, un jeu de la montée impossible s’installe avec deux vainqueurs pour la partie la plus chaude avec les racines ; Jérémie et moi-même… Par contre, entre temps, on a perdu notre souffle. Un petit peu de route pour couper ensuite avant Baudran. Ca monte, ça discute à côté de Fraisse. On fait les comptes : nous sommes déjà à 400 m de dénivelé pour 5 km… 

 

Pu... Ça monte

Pu... Ça monte

 

Pas mal. La forme n’est pas trop présente pour certains dont je fais partie. On continue en essayant cette fois de ne pas prendre un bain de boue ; nous sommes dans une zone bien humide ou parfois juste en train de dégeler. 

 

Saint Romain, Penny vu d'en bas

Saint Romain, Penny vu d'en bas

 

 

La neige est bien là...

La neige est bien là...

 

 

Quelques photos avant de rejoindre le GR, des railleries de certains envers deux personnes qui ont la langue bien pendue, et l’on fait le choix de rejoindre Putier, par le chien de Cerisier… 

 

Le groupe, il y en manque un, et oui, faut bien quel qu'un pour prendre la photo :-)

Le groupe, il y en manque un, et oui, faut bien quel qu'un pour prendre la photo :-)

 

 

 

 

Avant le GR

Avant le GR

 

 

David et moi cessons de parler (oui c’est nous) et roulons un peu pour leur montrer. Le moment est génial, on roule sur cinq à 10 cm de poudreuse avec juste le bruit des pneus dans la neige ; un vrai moment de bonheur.

Pas de surprise à Putier, la route est recouverte de bonnes plaques de verglas. La montée vers les antennes se fait dans une ambiance « Holidays on Ice ». Ca glisse bien.

 

Sur la crête, le vent devient fort. La vue sur le plateau ardéchois est superbe. Ce n’est pas comme dans la vallée du Rhône, il est recouvert de neige. Celle-ci commence à être plus épaisse et le choix des sentiers plus compliqué car notre GPS humain n’est pas là (Lucho revient !!!).

 

On prend donc par les antennes : le vent a créé de belles congères qui recouvrent des flaques d’eau pas suffisamment gelées. On s’enfonce dans vingt centimètres de neige et crac, un petit peu plus. Mais qu’est-ce que c’est bon. Une petite pause bouffe, photos et pipi ; Prostator fait des émules… En même temps, on admire la vue…

 

Prostator est contagieux 1

Prostator est contagieux 1

 

 

Prostator est contagieux 2

Prostator est contagieux 2

 

 

On rejoint les ruines vers Barnier en essayant de ne pas crever. L’ambiance Snow bike se précise, une vue superbe et un soleil magnifique… En revanche, le vent se fait bien ressentir. 

 

Jolie vue non ?

Jolie vue non ?

 

 

On est encore dans la neige. Celle-ci freine nos ardeurs, car on ne voit pas toujours très bien ce qu’il y a dessous. Quand on rejoint la route, attention aux plaques de glace. On rejoint le chemin vers Penny où la neige disparaît dès que l’on est sous les arbres. Cela permet aux plus téméraires de s’éclater. Ya bon. Un petit chemin pour rejoindre la route et l’on passe par les Plaines pour reprendre le GR. Impossible d’accéder aux pylônes, des chevaux barrent la route. On continue sur la GR avec une reconnaissance après Clarençon pour bien identifier un sentier pas connue de tous… A faire lors d’une prochaine randonnée.

 

On arrive à la descente du Yeti, et là, chacun s’éclate à son niveau. Ca ne glisse pas trop, ça tourne, ça saute. On prend le temps d’attendre les moins téméraires tout en refaisant le match ou en évoquant les exploits de Lucas.

 

On arrive en bas sans chute et après un peu plus de 16 km de long et 620 m de dénivelé. Certes ce fut court, mais ce fut bon…

 
1 commentaires

sam.

18

janv.

2014

VTT Ardbike Valence mis à l'honneur à l'assemblée générale du comité Rhône-Alpes FFC.

18 janvier 2014, 23:50

Cet après midi, j'ai participé à l'assemblée générale du comité Rhône-Alpes qui se déroulait à Montélimar.

 

Au mois de décembre, nous avons reçu du comité R-A pour notre club une invitation dans laquelle il était indiqué que nous serions récompensé au titre du club VTT le plus méritant pour la saison 2013, bref le meilleur club VTT du comité Rhône-Alpes, celui-ci élu meilleur comité de France.

 

Cette récompense et cette reconnaissance sont le résultat de tous, les compétiteurs qui par leurs engagements ont obtenu d’excellents résultats sur la saison 2013 toutes disciplines confondues, les parents qui ont accompagné, les éducateurs qui ont participé à la formation, les membres du bureau qui ont consacré du temps au développement de l'association, les bénévoles qui nous ont aidé sur la manifestation et enfin tous les randonneurs qui ont contribué au dynamisme  et à la convivialité  du club, un grand merci à tous.

 

Les moments forts sont quand je suis appelé pour monter sur l'estrade, la bise de miss Drôme quand elle m'a remis une petite enveloppe avec un chèque.

Ensuite on m'a tendu un micro, j'ai remercié la commission VTT qui nous a élu et notre CTS Julien Tholet qui nous a aidé pour la CIP de Morgane.

 

Un plaisir aussi de recevoir la médaille d'argent au titre de dirigeant et de voir Florian Roch avec notre maillot dans les pages du bilan ETR XC.

 

Un proverbe dit jamais deux sans trois, en 2012, je me suis déplacé à l'AG du comité pour le titre de championne du monde de Morgane, en 2013 pour le meilleur club, en 2014 qui a une idée?

 

Philippe

 

0 commentaires